retour au sommaire
 
 
Musée des Monnaies, médailles et antiques
Le musée des Monnaies, Médailles et Antiques ouvre au grand public les trésors des rois de France. Il est installé dans la salle des colonnes rénovée en 1981 située dans l'aile construite entre 1902 et 1906 par Jean Louis Pascal.

Inauguré en 1981, le musée adopte la logique des anciens "cabinets de curiosités" plutôt qu'une démarche chronologique de musée classique. Les vitrines regroupent les objets autour de leur possesseur ou du collectionneur qui en fit don au prince, reconstituant ainsi "l'âme" de la collection. Deux salles présentent les "antiques" du cabinet des rois enrichi aux XIXe et XXe siècles, deux autres proposent respectivement un aperçu des techniques de fabrication (travail des métaux précieux, des émaux, des céramiques, du verre, de l'ivoire) et une histoire de la monnaie.
Le visiteur peut admirer l'émeraude fabuleuse que Catherine de Médicis fit monter sur or ou l'éventail dit de Diane de Poitiers, un des plus anciens éventails en France.Il s'arrêtera devant le trône de Dagobert, les trésors de Childéric et de Gourdon, la coupe de Chosroês , le Grand Camée transféré en 1791 sur ordre de Louis XVI, de la Sainte-Chapelle au Cabinet des Médailles ou devant le jeu d'échecs attribué à Charlemagne qui date en fait du XIe siècle... .
Bijoux d'or et de pierres précieuses gaulois, étrusques ou scythes, vases grecs, camées enchâssés d'or, statuettes antiques de bronze ou de terre cuite, médaillier de Boulle plaqué de laque rose...: les trésors sont là, prêts à faire revivre l'histoire.

Le Musée constitue la "vitrine" permanente du département des Monnaies, Médailles et Antiques .