retour au sommaire
 
 
Salle de lecture du département des Estampes et de la photographie
Le département des Estampes et de la Photographie, riche de quinze millions d'objets environ, est le creuset où se sont déposés et mêlés les produits de tout le génie artistique et de l'imagination humaine. Il est, aujourd'hui, un musée unique en son genre, où l'on trouve les chefs-d'œuvre impérissables de l'estampe et de la photographie, mais aussi l'imagerie en tout genre. C'est le seul musée où les tendances les plus diverses s'affrontent et coexistent, et dont les collections permettent, de ce fait, de retracer l'histoire du goût.

La salle de lecture de 50 places est située entre l'hôtel Tubeuf et l'aile Mansart Crée en 1947 par l'architecte Michel Roux-Spitz, elle bénéficie d'un éclairage zénithal diffusé par une verrière soutenue sur cinq travées par une structure métallique. Elle est installée au-dessus de huit niveaux de magasins.

Cette disposition permet, grâce à deux ascenseurs, des liaisons rapides et donne un maximum d'éclairage avec la verrière abritée par une toiture de sheds aux vitrages orientés au nord. Les murs et les piliers de la salle sont revêtus de pierre d'Hauteville, donnant une tonalité blonde sur laquelle se détache le mobilier de teinte palissandre. Les tables, supportent des pupitres indépendants d'inclinaison variable. Les ouvrages de référence sont placés en pourtour de la salle.

Pour les recueils que leurs dimensions rendent difficilement transportables, un petit magasin a été installé au niveau et à la suite de la salle de lecture, la « salle des grands formats ». Les boîtes et volumes les plus lourds sont rangés à plat sur des étagères à rouleaux destinées à faciliter leur manipulation.