retour au sommaire
 
 
Cour d'honneur
Seuil historique de la Bibliothèque nationale , le 58 rue de Richelieu donne accès à une cour d'honneur dont les murs gardent trace des grands moments de l'histoire de la Bibliothèque.
Historiquement, l'aile Richelieu par laquelle on pénètre dans cette cour est la plus ancienne puisqu'elle a été construite en 1646 par Pierre Le Muet à la demande de Mazarin. Le bâtiment situé en face a été construit de 1725 à 1731 sous l'impulsion de l'abbé Bignon par l'architecte Robert de Cotte qui lui a laissé son nom. Il abrite en particulier le Salon d'honneur au rez-de-chaussée et la salle de lecture de la division occidentale du département des Manuscrits au premier étage. La cour est refermée en 1740 par le bâtiment au Nord, le long de la rue Colbert, construit par Jules Robert de Cotte, fils de Robert de Cotte. Le département de la Reproduction occupe le rez-de-chaussée de ce bâtiment.
Mais c'est à Henri Labrouste qu'on doit l'image de cette cour aujourd'hui, puisqu'il construit en 1867 le bâtiment à droite qui abrite le Hall, et reconstruit en 1870-1872 l'aile Richelieu qui abrite la salle de lecture de la division orientale du département des Manuscrits dans sa partie Nord et dans sa partie sud le département des Arts du spectacle. L'aile Jules Robert de Cotte est soumise au même traitement, à ceci près que sa façade est refaite à l'identique en 1878 par Jean-Louis Pascal, successeur d'Henri Labrouste.