Manuscrits
- Occident
Trois contes. La Légende de saint Julien l'Hospitalier, Gustave Flaubert,
Quatrevingt-treize, Victor Hugo
Cahier de Stavelot, Guillaume Apollinaire
Contre Sainte-Beuve, Marcel Proust
La Jeune Parque, Paul Valéry
 
L'entrée des manuscrits littéraires modernes
En léguant en 1881 non seulement ses manuscrits mais aussi ses brouillons et ses ébauches, Victor Hugo fait entrer les manuscrits littéraires modernes dans les collections du département. Il est suivi entre 1885 et 1946 par Renan, Lamartine, les Goncourt, Zola, Anatole France, Flaubert, Saint Simon… En 1962, l'acquisition des papiers de Proust, sur le point d'être vendus aux États-Unis, marque l'orientation nouvelle du département : recueillir, classer et mettre à disposition du public les archives personnelles des écrivains français.

Des dons, legs d'écrivains, dations et achats, parfois soutenus par de généreux concours, permettent encore ajourd'hui la constitution et l’enrichissement de fonds d’auteurs : Roger Martin du Gard, Guillaume Apollinaire, Romain Rolland, Paul Valéry, Nathalie Sarraute, Antonin Artaud, Pierre Guyotat, Hélène Cixous, Michel Butor…