Livre d'heures de Marguerite d'Orléans (Heures à l'usage de Rome)

France, XVe siècle
BnF, département des Manuscrits (division occidentale), Latin 1156B f. 135
Cote cliché pour toute demande de reproduction : RC-B-11718

Interrogatoire du Christ par Pilate

Un livre d'heures est un recueil contenant les prières et les rituels qui rythment les heures de la journée, et le calendrier annuel des fidèles selon la liturgie catholique. À partir du XIIIe siècle, les livres d'heures se sont diffusés dans l'aristocratie. Les nobles étaient censés assister à la messe chaque jour et lire ou réciter ce recueil quotidiennement, à certaines heures de la journée.

Les livres d'heures sont souvent illustrés ; c'est le cas du Livre d'heures de Marguerite d'Orléans, empli d'illustrations relatives aux mours et à la vie aristocratique (chasse aux faucons, joute, compétition de tir à l'arc, scènes courtoises), à la politique de son temps (la guerre contre les Anglais), au commerce avec l'Orient et aux voyages lointains, aux pèlerinages à Saint-Jacques de Compostelle et à la Sainte-Baume, etc.

La destinataire de l'image, Marguerite d'Orléans, est de sang royal : petite-fille du roi Charles V et fille de Louis d'Orléans, prince assassiné par Jean sans Peur, et d'une descendante de la puissante famille milanaise des Visconti. L'artiste est un peintre de Rennes, chargé du calendrier qui débute tout livre d'heures. Lui succéda ensuite un autre artiste, venu de Paris en Bretagne, appelé le Maître de Marguerite d'Orléans.

Invitation à la lecture, cette page du Livre d'heures de Marguerite d'Orléans est aussi pour le chrétien un encouragement au déchiffrement du message divin dans un jeu subtil entre texte et image. La peinture illustre une page des Heures de la Croix, qui sont l'occasion de présenter au lecteur les épisodes de la Passion du Christ. L'artiste représente ici la scène conventionnelle de l'interrogatoire du Christ par Pilate.