Hamlet mis en scène par Edward Gordon Craig : le théâtre comme art total (1912)

Edward Gordon Craig
Projet de décor pour Hamlet de William Shakespeare

Dessin original : sanguine et crayon, avec rehauts de craie ; 29 x 45,4 cm Signé et daté

1909
BnF, département des Arts du spectacle, Fonds E.G. Craig Maq.

Le théoricien et metteur en scène anglais Edward Gordon Craig (1872-1966) est invité en 1908 par Stanislavski (1863-1938) à réaliser une mise en scène au Théâtre d'art de Moscou. Son choix se porta sur Hamlet de Shakespeare, ouvre à laquelle il travaillait depuis sa jeunesse et dont l'élaboration - la préparation dura trois ans - fut essentielle pour l'évolution de son art et de sa démarche créatrice.

Le spectacle, représenté quatre cents fois en 1912, eut un immense succès et marque une rupture dans la conception de l'art théâtral. Visionnaire, Craig prône une approche du spectacle comme un "art total", orchestré par le metteur en scène. S'appuyant sur la stylistique et rejetant le réalisme, il donne aux acteurs le statut de sur-marionnettes. Dans sa lecture d'Hamlet, le dispositif scénique imaginé par Craig reposait sur l'emploi de paravents qui rythmaient l'action. Cette réalisation rejetant le réalisme au profit d'une stylistique de la représentation théâtrale allait révolutionner l'esthétique théâtrale contemporaine.