Département
des Monnaies,
médailles et antiques

Eléphant de guerre indien, portant un roi sur un palanquin
Le département est l'héritier des collections d'objets anciens, rares et précieux rassemblés par les rois de France dès le Moyen Âge.
Trône de Dagobert
Médaillier du prince de Condé
Les monnaies du sol français, avec 60 000 exemplaires depuis les séries gauloises jusqu'aux monnaies royales ou plus récentes, témoignent de l'histoire nationale.

Document faisant l'objet d'un commentaire approfondi
Les séries antiques grecques et romaines, recherchées dès le début de la "science des médailles", sont parmi les plus remarquables du monde tant par la qualité ou la rareté que par le nombre des pièces conservées.
Avec 55 000 pièces, les monnaies orientales du monde iranien ou musulman jusqu'à l'Extrême-Orient sont bien représentées, mais les séries étrangères sont moins complètes.
Les 93 000 médailles, ainsi que les 20 000 jetons, constituent un ensemble renommé depuis les œuvres d'art de la Renaissance comme celles de Pisanello jusqu'aux créations des graveurs contemporains.
…vases grecs, ivoires antiques ou médiévaux, pièces d'orfèvrerie uniques, mais aussi verres, bronzes, plombs, sculptures ou inscriptions, constituent autant de sources irremplaçables d'information sur les civilisations anciennes.
Les quelque 30 000 antiques et autres objets non monétaires sont sans doute les plus spectaculaires : camées et intailles - quelques 10 000 pièces, dont le Grand Camée d'Auguste, constituent une série sans équivalent au monde…