Scènes de théâtre japonais : Sada Yacco et Otojiro Kawakami















Scènes de théâtre japonais : Sada Yacco et Otojiro Kawakami
La troupe japonaise de Kawakami Otojiro et sa femme Yacco Sada avait entrepris entre 1899 et 1902 une tournée américaine et européenne. En 1900, Loïe Fuller les invite à présenter un spectacle dans son théâtre-musée installé au sein de l'Exposition universelle de Paris. Un nouveau spectacle les associant eut lieu en 1901 sur la scène du Théâtre de l'Athénée, sous le titre de La geisha et le chevalier. Une série de photographies - existant également en cartes postales - provenant du fonds Auguste Rondel, au département des Arts du spectacle de la BnF, dévoile l'organisation du spectacle. S'intercalant dans la progression dramatique de la pièce japonaise, trois somptueuses danses où, selon les mots de Jean Cocteau, apparaissait Loïe Fuller, comme une "orchidée de lumière et d'étoffe".