retour au sommaire
Chambre de Mazarin
 
Chambre de Mazarin
La chambre dite de Mazarin est située dans l'aile gauche du plus ancien bâtiment de la Bibliothèque nationale, l'Hôtel de Chevry, ultérieurement appelé Hôtel Tubeuf. Elle a conservé de l'époque du Cardinal un somptueux plafond à caissons du XVIIe siècle, divisé en deux parties par une poutre médiane.

Deux panneaux peints, encastrés dans les caissons, représentent des figures allégoriques, L'Abondance procurée par la Paix et La Fortune. Ils sont attribués à Michel Dorigny - élève et gendre de Simon Vouet.

Quatre médaillons ronds, peints en camaïeu, évoquent les amours des Dieux : Jupiter et Sémélé, ou La Naissance de Vénus. On distingue aussi quatre panneaux de trophées et deux panneaux d'ornements peints en grisaille figurant des sphinx et putti de part et d'autre de médaillons à l'antique.

L'ensemble peut être daté des environs de 1650.

Les boiseries des murs ainsi que les bas reliefs au-dessus des portes évoquant la Force, la Tempérance, la Paix, la Justice et la Prudence, sont du XVIIIe siècle.

Parmi les pièces du mobilier régence, on remarque surtout la grande table de l'Abbé Bignon, bibliothécaire du Roi sous Louis XV. Cette table de style rocaille, à huit pieds tors, en bois sculpté, avec plateau couvert de cuir rouge a été dessinée par l'architecte Robert de Cotte.